La comptabilité analytique : caractéristiques

La comptabilité analytique : caractéristiques

Tenir une comptabilité à jour n’est pas une tâche de tout repos, d’autant plus qu’il s’agisse de comptabilité analytique qui entre plus profondément dans l’analyse des données comptables et financières, des fonctions qui incombent plutôt à l’expert-comptable.

Caractéristiques de la comptabilité analytique

Cet outil de gestion, qui puise d’ailleurs ses racines de la comptabilité financière générale, analyse les actifs et permet de calculer les différents coûts, dépenses et recettes d’une entreprise. Si la comptabilité générale met en exergue les comptes globaux de l’entreprise, la comptabilité analytique, pour sa part, apporte une analyse détaillée de chaque actif.

Il en est ainsi des situations et évaluations des stocks, des dépenses de logistiques, de ressources humaines, de communications, de fournitures de bureau et équipements divers, entre autres. Tous les dépenses, recettes et frais de fonctionnement de chaque département et service de l’entreprise sont scrutés à la loupe en vue d’établir des résultats financiers précis, indispensables aux bilans annuels. De même, elle contribue à analyser les prévisions, à prévoir les budgets futurs et au contrôle budgétaire.

Importance de la comptabilité analytique pour une entreprise

Parallèlement à la comptabilité financière générale, une entreprise de production devra tenir sa comptabilité analytique pour calculer les coûts et évaluer les actifs. Parmi ces coûts, les impôts et taxes divers dont elle doit s’acquitter. Dans ce sens, les analyses devront porter sur une optimisation fiscale pour les entreprises afin de payer le minimum d’impôts sur les sociétés et d’alléger ses charges sociales.

Déjà que les entreprises sont tenues de payer des cotisations sociales souvent exorbitantes, le taux de leurs impôts sur les sociétés est d’autant plus élevé. L’expert-comptable, chargé de procéder à l’optimisation fiscale pour les entreprises, est alors appelé à revoir les calculs des coûts, variables et fixes, afin de réduire ces taux et montants de manière à équilibrer la balance comptable.

Ainsi, si vous souhaitez obtenir les meilleures méthodes d’optimisation fiscale pour les entreprises, consultez l’annuaire du site et faites intervenir un expert-comptable qualifié qui saura vous donner plus de détails sur les caractéristiques des différentes méthodes de calcul de coûts tels que la méthode des coûts complets et des coûts partiels, ou encore la méthode de costing direct, entre autres.

Articles en relation